Najerka Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Le fou furieux: écriture
Aller à la page: 1, 2  >
 
Répondre au sujet    Najerka Index du Forum » Divers » N'importe quoi... Sujet précédent
Sujet suivant
Le fou furieux: écriture
Auteur Message
Firner
Fou furieux

Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2010
Messages: 33
T'habite vers où ?: Shakuras
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 猪 Cochon

Message Le fou furieux: écriture Répondre en citant
  Dans une galaxie lointaine... hein! C'est pas ça?
    Plaisanterie mise à part: quel est le thème de cette rubrique?
      Le livre de Faramir!
Eh oui, il écrit un livre! Vous saurez en exclusivité une partie (eh non, pas tout!) de l'histoire, mais aussi des parties inédites... Ne vous étonnez pas de la couleur, c'est normal:


    Tout commença en 1945. Le monde sort d'une guerre atroce, avec la chute de l'Allemagne nazie et la capitulation du Japon, suite au largage de 2 bombes nucléaires.

Alors que les armées alliées mettent un pied sur le territoire allemand, une troupe de S.S. en déroute comprend que se battre à ce moment-là est suicidaire et que la survie n'est plus possible que dans la fuite en premier lieu et dans un lieu secret et caché de tous, surtout de leurs ennemis en second lieu.
Dans une forêt profonde où ils se cachaient, les soldats trouvèrent une trappe sous laquelle se trouvait un cylindre de 45 mètres de profondeur au bout duquel ils découvrirent une base. C'était l'un des vestiges d'une très ancienne civilisation: l'Atlantide! ... ah! C'est pas ça? Bon . Les S.S. s'approprièrent des cylindres de clonage humain. Explorant les  alentours de cette base, ils trouvèrent les tunnels menant à d'autres bases souterraines. Toutes désertes. Ils y trouvèrent des usines de droïdes qu'ils remirent en état de marche. Comme les cylindres de clonage. Et puis, en traversant la frontière franco-germanique souterraine, ils rencontrèrent des humains. Ils vivaient là depuis longtemps. C'étaient les citoyens de la civilisation euramirienne. L'Euramir était très évolué par rapport à la surface, en terme de médecine, de technologies, d'armement,... Tout se passa bien, au début. Mais le roi de l'Euramir découvrit la véritable nature des S.S. et chercha à connaître les intentions des réfugiés du 3e reich, grâce à ses réseaux d'espions. Les résultats des recherches du réseau Sinarnen, tel que s'appelait le seul réseau d'espions, furent macabres. L'Empereur fomentait la reprise des terres perdues et la conquête du monde, et surtout des états-Unis d'Amérique, les responsables, d'après eux, de leur défaite. Mais avant, la priorité, pour eux, était de connaître les techniques militaires euramiriennes, soit par le vol, soit par la guerre et l'asservissement. Les S.S., se sachant découverts, lancèrent une attaque surprise contre les bases formant la frontière entre les S.S. et les euramiriens, l'Allemagne et la France. Mais pendant plus d'un demi-siècle, aucun des camps ne pouvaient prendre l'avantage. Et alors, une solution apparut aux yeux de l'Empereur: attaquer la surface dans une campagne-éclair, et passer littéralement au-dessus des défenses euramiriennes. Et se découvrir, découvrir l'Euramir et déclencher un conflit à la surface.

_________________
(C'est nimporte quoi, cette signature)

Dernière édition par Firner le Mer 9 Fév - 07:48 (2011); édité 1 fois
Lun 9 Aoû - 19:43 (2010)
Publicité






Message Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?

Lun 9 Aoû - 19:43 (2010)
Walden
Écrivain

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2010
Messages: 35
T'habite vers où ?: Vers apié
Masculin

Message Le fou furieux: écriture Répondre en citant
Quelle histoire !
Une belle Uchronie en perspective... Ça a l'air passionnant !
Interréssant de sortir du cadre habituel du "héro-que-l'on-suit-jusqu'au-bout"... pas de manichéisme !
Bon courage pour la suite, et bravo pour cet enthousiasme littéraire !
Pourquoi pas... vers une publication ?

W.


Mer 11 Aoû - 15:49 (2010)
Firner
Fou furieux

Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2010
Messages: 33
T'habite vers où ?: Shakuras
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 猪 Cochon

Message Le fou furieux: écriture Répondre en citant
  Le sabotage des défenses allemandes ayant eu lieu sans incident majeur, tout portait à croire que l'attaque s'exécuterait sans problème pour les S.S., mais c'était sans compter sur le réseau Sinarnen, qui fit parvenir les plans de l'attaque...2 heures avant celle-ci! Le délai trop court fut cependant exploité à fond par le général pour préparer les défenses euramiriennes aussi bien à la surface que dans les bases souterraines, domaines de l'Euramir. L'attaque se déroula comme les plans le prévoyaient: la plupart des armées S.S. lançaient l'assaut sur les bases frontalières et à la surface aux frontières de l'Allema , et le reste neutralisaient les troupes allemandes :Une chose très importante à mes yeux: les allemands ne sont pas des méchants S.S., et les S.S. ne sont plus allemands, ils ont rejeté cette nationalité. L'Allemagne fut la première nation à tomber, mais sûrement pas la dernière

_________________
(C'est nimporte quoi, cette signature)

Dernière édition par Firner le Mer 9 Fév - 07:48 (2011); édité 1 fois
Jeu 12 Aoû - 10:23 (2010)
Firner
Fou furieux

Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2010
Messages: 33
T'habite vers où ?: Shakuras
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 猪 Cochon

Message Le fou furieux: écriture Répondre en citant
  Les S.S. haïssaient la France, cette nation de traîtres, comme ils l'appelaient. Alors, l'Empereur fit lancer une attaque sur ce qui était la frontière franco-germanique. Au début, tout se passa bien pour eux: rapidement, ils progressèrent, repoussant des euramiriens et des français surpris. Mais rapidement, la situation se modifia notablement lorsque les troupes de la rose ensanglantée firent sortirent leurs blindés et leurs arachnéïdes, des blindés de combat en forme d'araignées, d'une taille colossale et d'une puissance Faramireuse. Du fait de cet imprévu, les ingénieurs S.S. se concentrèrent alors sur la mise au point de machines capable de rivaliser avec les abominations euramiriennes. C'est de là que sortirent les tripodes S.S, plus puissants mais moins robustes.

  Grâce à des actions conjointes entre le Q.G. français et les hommes et femmes du général, notamment les pilotes d'arachnéïdes sous les ordres du Major Tiffany qui pulvérisèrent le poste de commandement S.S. avancé, l'Ennemi fut bouté hors de France

  Mais cette victoire massive était bien la seule. Partout les bases euramiriennes tombaient et les frontières reculèrent, principalement à cause de Voninarnène. C'était un euramirien, autrefois, dont le goût du pouvoir et de la luxure avait dévoré l'âme et l'avait retourné au service des ennemis de ses racines, dont le général a une haine viscérale, nourri par le fait que Voninarnène tua froidement sa soeur et sa mère, qui tentaient de le retenir pour le faire arrêter. Il était cependant un stratège militaire terriblement efficace.

  Les pays de l'Europe de l'est et du sud tombèrent rapidement mais non sans résistance. Bientôt, les S.S. durent ralentir à la frontière russe, de par l'avancée trop rapide qu'ils avaient accompli. Les armées S.S. progressèrent plus lentement au sud, annexant la Turquie. Une tête de pont fut établie au nord de l'Afrique alors que les armées qui étaient en mesure de le faire plongèrent pour prendre l'Egypte et les pays du Moyen-Orient. Les chefs d'états étaient comme leurs concitoyens, désespérés, à l'exception des américains, loin de la menace. Les USA apportèrent cependant leur appui contre le rouleau-compresseur de l'Empereur. Mais même cette aide, complément de celle de l'Euramir, ne suffisait pas pour les repousser, ou les stopper.

  Les USA utilisaient presque toutes leurs armées pour lutter contre cet Empire émergeant, restants seuls avec les défenseurs euramiriens et les réservistes, la milice et les quelques permissionnaires, sûr de l'impossibilité de les annexer. Ce qui était une erreur. Une grave erreur qui aura des conséquences terribles sur la suite des évènements.

_________________
(C'est nimporte quoi, cette signature)

Dernière édition par Firner le Mer 9 Fév - 07:49 (2011); édité 1 fois
Mar 17 Aoû - 20:44 (2010)
Firner
Fou furieux

Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2010
Messages: 33
T'habite vers où ?: Shakuras
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 猪 Cochon

Message Le fou furieux: écriture Répondre en citant
  La France tenait grâce aux années de guerres que les euramiriens avaient livré contre les S.S. car les soldats de la rose ensanglantée avaient modernisé les bases à la frontière entre l'Empire et l'Euramir. Mais les autres nations vacillaient sous les attaques-éclairs de l'Ennemi. Les forces africaines furent repoussées rapidement par les armées de l'Empereur. Les troupes évacuèrent l'Afrique grâce à la onzième flotte...qui fut coulée quatre heures plus tard par les quatre premières flottes S.S. au large du cap de Bonne-Espérance. Cependant, au nord, les forces russes se repliaient bien plus vite que la trentaine d'armées d'envahisseurs n'avançaient sur des terres désertées et désolées de la Russie, soumis à la loi de la Terre Brûlée.
  Mais de par l'activité d'abeille du réseau Sinarnen, l'état-major euramirien eu confirmation d'une information sur la situation des c//censure rapide// qui étaient leurs adversaires: le soutien logistique de l'ennemi avait commis une erreur extrêmement dangereuse pour les impériaux: ces crétins avaient livré le matériel pour les pays chauds aux armées au nord de la Russie et celui pour les pays froids aux armées du sud qui devraient annexer les pays du sud de l'Asie. De fait, les armées du nord iraient au sud et inversement! Une vingtaine d'armées marchaient vers la ville russe de Perm, qui donna son nom à l'ère géologique du permien, où stationnaient le dernier régiment d'arachnéïdes commandé par un certain major Tiffany, qui avait détruit un poste de commandement S.S. en France. Mais les sénateurs avaient déclaré que les armées ennemies qui passeraient par Perm à la même heure devaient être pulvérisé. La flotte spatiale euramirienne était trop faible, trop jeune pour cette mission et les scientifiques avançaient un risque pour l'atmosphère. On fit évacuer les civils consentants de la cité.
  Et le Sénat fit un vote. Un vote décisif. Les ennemis devaient être annihilés. Par n'importe quel moyen. Cela permettrait peut-être aux troupes alliées de se réorganiser pour repousser les S.S.
Mais le prix à payer était horrible. Même le général s'y était opposé au début, mais n'eut d'autre choix que d'accepter. On ordonna donc aux troupes du major de faire demi-tour pour évacuer tous les civils, même ceux qui étaient réticents à quitter leur foyer. Mais il n'était pas question de leur dire pourquoi ils ne pourraient pas rester. Pour le major Tiffany et ses troupes, il s'agissait d'une mission suicide. Elle avait ordre d'évacuer toute la cité. Mais qu'elle soit dans cette cité ou non lorsque les S.S. arriveraient, la procédure serait la même: à l'heure adéquat, on tirerait le Nuclérarionys, le plus puissant des missiles balistiques nucléaires.

_________________
(C'est nimporte quoi, cette signature)

Sam 4 Sep - 13:43 (2010)
Firner
Fou furieux

Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2010
Messages: 33
T'habite vers où ?: Shakuras
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 猪 Cochon

Message Le fou furieux: écriture Répondre en citant
  La guerre. Le monde était un gigantesque champ de bataille. Perm. La ville n'existait plus.
??? Euh... je vous en ait pas parlé? Oups! Bon. Retour en arrière:
Les éclaireurs. Cette vermine avait encerclé la cité de Perm. Les ordres des soldats euramiriens étaient d'évacuer les civils avant que le missile ne les pulvérisent. Une bataille s'engagea. Les forces de l'Alliance de la liberté, qui rassemblait l'ensemble des pays dans un même ensemble ensemble, percèrent les lignes adverses. Elles arrivèrent jusqu'à la ville de Perm; l'évacuation commença. mais alors que la fin de l'opération se profilait à l'horizon, autre chose s'y distingua: un régiment tripode, les mêmes seuls qui survécurent à la campagne de France, arriva et causa quelques pertes avant de ne plus être dans la capacité de causer encore quelque problèmes que ce soit à quelqu'un.
Mais ceci voulait dire que l'Ennemi n'était plus loin.
Le repli fut ordonné et, sous un tir nourri et après avoir perdu grand nombre d'alliés, les forces euramiriennes se désengagèrent.
Peu après, une longue traînée blanche indiqua que le missile arrivait. Dans un instant d'éternité, les euramiriens virent une lumière aveuglante, puis, l'onde de choc.
Un champignon se dressait sur ce qui était autrefois la cité de Perm.
Le monde est la proie des flammes

_________________
(C'est nimporte quoi, cette signature)

Dernière édition par Firner le Mer 9 Fév - 07:49 (2011); édité 1 fois
Jeu 7 Oct - 16:35 (2010)
Naroom
Mixeur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2010
Messages: 51
T'habite vers où ?: Chez moi ! mouhaha !!
Masculin Taureau (20avr-20mai)

Message Le fou furieux: écriture Répondre en citant
Suspence !!! Vite, vite ! La suite !!

_________________
_


Ven 8 Oct - 16:35 (2010) Visiter le site web du posteur
Firner
Fou furieux

Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2010
Messages: 33
T'habite vers où ?: Shakuras
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 猪 Cochon

Message Le fou furieux: écriture Répondre en citant
De fait:
 La guerre. Le monde était un gigantesque champ de bataille. Perm. La ville n'existait plus.
Noyée sous un flot de millions de degrés
Par l'onde de choc elle fut soufflée
Et cela n'arrêta pas l'avancée
Des S.S., monstres de perversité
De haine, de violence mêlée
Les impériaux poursuivaient leur avancée
Leurs ennemis ils pulvérisaient
Mais laissons là cet élan poétique  pour aborder cette guerre tragique:
Laissant derrière eux une cité surplombée par un champignon nucléaire, les forces de l'Alliance se repliaient.
Alors que le Soleil se levait sur les Etats-Unis, une lourde force armée posa le pied sur les terres américaines. Plusieurs batailles firent rage et les bombardiers S.S. se relayaient et les cités de New-York, Washington et bien d'autres s'embrasaient, torches éphémères, avant de sombrer dans la nuit impériale. Les forces de l'Alliance, sous le commandement de la sous-colonel Marianne Cardélis et du sous-colonel Cartaphrantène, se retiraient, non sans lutter dans ce repli, emportant les civils consentants avec eux. le premier combat spatial eut lieu au-dessus des USA, entre de croiseur S.S. 1 et le croiseur euramirien Mélistrafir. Le premier se replia grâce aux dommages que lui fit subir le premier croiseur de la nation à la rose ensanglantée.
Mais pourquoi la rose ensanglantée ???
Un général de l'Euramir avait rencontré une jeune femme dont il tomba éperdument amoureux. Mais celle-ci ne conservait qu'un mauvais souvenir de sa seule relation amoureuse avec un homme (les deux protagonistes sont aussi riches, influents et célèbres).
Il déclara à cette jeune femme que son coeur s'était embrasé pour cette demoiselle dès l'instant où ses yeux s'étaient posés sur elle.
Mais elle, bien qu'amoureuse du général, lui demanda de prouver son amour envers cette jeune femme.
Or, il y avait peu de temps on avait trouvé un énorme diamant entouré d'opales de feu. Alors le général l'acheta (au prix fort!) et demanda à ses plus fidèles artisans de le tailler d'une manière très particulière.
Peu après, le général offrit le fruit de leur travail. Ils en avait fait un magnifique objet:
C'était une rose de diamant d'une beauté exceptionnelle dont une partie était recouvert de quelques opales de feu, tels des gouttes.
Le Général dit alors à la jeune femme que cette rose représentait son amour pour elle et que ces opales de feu, c'était son sang, le sang de son coeur, blessé par l'amour, le désir et la passion qu'elle avait provoqué en son coeur.
Elle comprit alors que cet homme était follement amoureux de lui et elle l'épousa trois jours plus tard.
Leur couple ne se brisa que sur l'infranchissiable barrière de la mort.
La rose ensanglantée devint un bien national et elle devint l'un des plus grand emblèmes de l'Euramir.

_________________
(C'est nimporte quoi, cette signature)

Dernière édition par Firner le Mer 9 Fév - 07:50 (2011); édité 1 fois
Ven 29 Oct - 18:34 (2010)
Naroom
Mixeur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2010
Messages: 51
T'habite vers où ?: Chez moi ! mouhaha !!
Masculin Taureau (20avr-20mai)

Message Le fou furieux: écriture Répondre en citant
Ouaiii ! Tu a enfin mis cette magnifique histoire ! Merci Wink

_________________
_


Lun 1 Nov - 18:57 (2010) Visiter le site web du posteur
Firner
Fou furieux

Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2010
Messages: 33
T'habite vers où ?: Shakuras
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 猪 Cochon

Message Le fou furieux: écriture Répondre en citant
  La retraite russe est désordonné. Massacre, encore et toujours. La Chine annonce alors qu'elle bascule du côté des S.S., encerclant ainsi les forces survivantes à Vladivostok. Au Sénat, c'est la catastrophe: le général vient d'en prendre le contrôle pour s'octroyer les pleins pouvoirs. Il s'empresse alors de réactiver l'ancienne armée des souterrains aux droïdes et de recréer, d'après les renseignements du réseau Sinarnen, des usines de droïdes capables de produire des combattants dans les quelques bases encore sous de giron de l'Alliance. Grâce à la ferveur euramirienne, deux jours après le prise du sénat, le premier bataillon droïde est opérationnel et déployé à la surface.
  Les restes des armées du nouveau monde réussissent à s'extirper de l'étau S.S. en ralliant le port de Rio de Janeiro. Un retard força cependant les troupes de Cartaphrantène et Cardélis à affronter la redoutable armée S.S. sous le commandement du traître euramirien Voninarnène, ennemi juré du général, doté d'un grand sens tactique.
  Un conglomérat impérial réussit à percer les défenses de la rose ensanglantée et il accompli un exploit d'une grande audace: ils lancèrent un assaut sur Londres. Le gros des forces armées ne tarda pas à arriver et Londres, bombardée, embrasée, tomba.
  La première armée droïde euramirienne fut déployée par parachutage à Vladivostok et les quelques régiments chinois qui attaquaient les survivants de la débâcle russe furent écrasés, hachés menu et leurs restes furent jetés aux oubliettes.
  Cependant, à des centaines de kilomètres de là, le premier cuirassé euramirien vit le jour (si on peut dire, dans l'espace...), et se battit 2 heures plus tard pour défendre le "frêle" spatioport de l'Alliance.
Le premier supercuirassé sortit après l'assaut: le "Solgar".
  Solgar, vous dites? Qu'est-ce donc?
Ordre fondé peu après la création de l'Euramir, l'institution des Solgars eut pour objectif la défense de la république. Combattant d'élite, le Solgar est formé dans les meilleurs écoles (c'est pour ça que les cancres ne sont pas Solgars) et l'apprentissage est long et dur, comme l'est l'examen d'entrée. Mais la formation d'un Solgar dure toute une vie. Il doit être fort, intelligent, capable d'innovation, de garder la tête froide en toute situation. Les Solgars ont pour mission de protéger les personnes et les bâtiments importants en Euramir. Le Solgar est un soldat d'élite, à tel point que même si on est jamais un ancien Solgar, une personne qui fut formé parmi les Solgars et devint soldat peut prétendre au grade de capitaine dans l'armée régulière. La garde Solgar, elle, est chargée d'accompagner et de défendre le chef de l'Euramir en toutes circonstances. Le grade garde Solgar est très valorisant dans un C.V.. Enfin, l'unité des Solgars du patrimoine se doivent de protéger les emblèmes euramiriens, comme la rose ensanglantée.

_________________
(C'est nimporte quoi, cette signature)

Dernière édition par Firner le Mer 9 Fév - 07:51 (2011); édité 1 fois
Sam 13 Nov - 19:39 (2010)
Firner
Fou furieux

Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2010
Messages: 33
T'habite vers où ?: Shakuras
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 猪 Cochon

Message Le fou furieux: écriture Répondre en citant
  Les forces S.S. de l'espace ont essuyé une lourde défaite. L'espace spatial (...) autour de la Terre est aux mains de l'Euramir. Les forces droïdes, au début méprisées, gagnaient peu à peu le respect de tous. Grâce à une action conjointe de soutien des forces spatiales de l'espace intersidéral (???) et des divisions terrestres de l'Alliance, partout le front progresse, mais dans l'autre sens. Les impériaux S.S. de l'Empire se replient, non sans combattre.
  Confidence de l'auteur: Pourquoi? Pourquoi la Chine a-t-elle trahi, alors qu'elle même disait que les S.S. ne gagneraient jamais?
  Base Mangalore. 19 H 30. Un petit groupe de soldats arrive, sous les ordres du néral en personne, dans le centre névralgique de la base aux mains de l'Ennemi.
  -Major Mélistrafir, pourquoi c'est aussi long? Vous m'aviez assuré que le piratage de la console de lancement des missiles ne prendrait que quelque secondes!
  -Mais c'est ce que je croyais! Mais cela ne devrait plus être long. Voi...
Sa voix s'arrêta et ses yeux gris acier s'ouvrirent démesurément. La poignée de soldats se réunit devant la console.
  -Qu'y a-t-il?
  -Ils ... Ils ont des missiles nucléaires...
  -C'est impossible!
  -Regardez...
  Un silence de mort. Une angoisse indescriptible s'empara des infiltrés.
  -Général, chuchota un soldat, j'ai vu quelque chose bouger, là-bas.
  -C'est ... Ce doit être votre imagination soldat... Oui, c'est cela...
  -Général... Les coordonnées des missiles ont été verrouillées.
  -***** de *****, ce sont les coordonnées des principales villes de Chine, mon général.
  -Arrêtez de jurer comme un charretier, soldat. Qu'est ce que cela veut dire?
  Une voix ténébreuse s'éleva derrière eux.
  -Cela veut dire que si la Chine nous trahit, sa population sera atomisée.
  -Voninarnène! Vous encore!
  -Oui, général, nos chemins se croisent de nouveau. Mais il est inutile de résister.
  Le traître claqua des doigts et un bataillon de droïdes S.S. sortit de l'ombre.
  -Vous êtes défait, général. Rendez-vous sans résister et il ne vous sera fait aucun mal, sur mon honneur.
  -Vous avez encore ce qu'est l'honneur? Etrange...
  -Jamais nous ne nous rendrons, misérable traître, clama un capitaine!
  -Bien. Réglons ce ... différent à l'ancienne.
  Et, sur ce, il sortit sa longue lame d'acier qui avait déjà fait périr trop de soldats de l'Alliance. Le général fit de même, et les adversaires se tournaient autour, cherchant la faille pour l'abattre. La base toute entière semblait retenir son souffle. Seul résonnait encore le bruit du cliquetis des armures des deux belligérants. Au même instant, les duellistes attaquèrent et le bruit des lames se croisant dans un bruit métallique, s'entrechoquant, se mit à résonner dans la salle au murs d'acier. Les épéistes feintaient, esquivaient, mais rien ne semblaient pouvoir les départager. Cependant, la fureur s'empara du général lorsque l'épée de son adversaire vint se planter dans son épaule gauche, ce qui lui arracha un cri de douleur. Dès lors, le chef de l'Euramir attaqua sans relâche et la force de sa haine semblait gagner sa lama qui paraissait ne plus faire qu'un avec son illustre propriétaire. Et sa folie meurtrière porta ses fruits. Il fit voltiger l'épée de son adversaire dans la salle, qui retomba dans un sinistre bruit ( l'épée, pas la salle!).
  -Attendez!! Attendez!! Non, ne ne tuez pas!!
  -Vous avez perdu, traître, vermine.
  L'homme, à terre, cherchait à toute vitesse, désespérément, un moyen de s'en sortir.
  -Attendez, général, vous ne pourrez pas saboter les missiles sans moi. Laissez-moi vivre et je les saboterait pour vous!
  -... Et qu'est ce qui me prouve que vous n'allez pas tenter de les lancer? Ou nous trahir de nouveau?
  -Gardez-moi à l'oeil. Je le jure, je ne tenterais rien!
  -... D'accord, mais si je vous laisse vivre, je veux l'assurance que vous nous laisserez partir, moi et mes soldats.
  -Bien, sûr, bien sûr.
  Le pacte fut respecté des deux côtés. Voninarnène sabota les missiles et laissa partir les euramiriens. En partant, le général eut comme une étrange amertume, en laissant vivre son plus farouche adversaire.
  3 Jours plus tard, l'armée régulière de l'Alliance marcha sur la base. Les missiles étaient encore là, désactivés, mais aucune trace de l'Empire, ni de Voninarnène. A l'exception de sa lame au sol, là où elle était tombée.

  La Chine, libérée de la menace des missiles nucléaires, repassa du côté de l'Alliance, et le général prit une part importante dans les accords qui reportait le jugement de la Chine à la fin de la guerre.

_________________
(C'est nimporte quoi, cette signature)

Dernière édition par Firner le Mer 9 Fév - 07:54 (2011); édité 1 fois
Sam 11 Déc - 12:47 (2010)
Firner
Fou furieux

Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2010
Messages: 33
T'habite vers où ?: Shakuras
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 猪 Cochon

Message Le fou furieux: écriture Répondre en citant
 Un vaisseau spatial. C'est tout ce qui reste de l'imposante flotte S.S. Les efforts conjugués des forces de l'Alliance ont portés leurs fruits. Mais ce dernier vaisseau, c'est l'un des plus important, vu qu'il s'agit de leur "vaisseau-mère" (et le vaisseau-père?), partit pour établir une base orbitale autour de Vénus, là où, disent-ils, les rayons du Soleil les alimenteront en énergie.

  Les forces françaises passent non sans mal la frontière allemande. L'heure de la contre-attaque a sonné. Mais rien n'est encore fait. La guerre tourne court en Afrique, où les armées S.S. sont forcées au repli par un bombardement spatial lourd. L'Amérique, en flamme, retourne à ses possesseurs légitimes, et les impériaux sont exterminés à Puget Sound, à l'ouest des USA.
  En Europe, la situation est plus délicate. Rien ne semble pouvoir déloger les ennemis de la Liberté de leurs retranchements.
  En Asie, par contre, les Alliés ont bien du mal à rattraper les S.S. qui se replient à vitesse grand W.
  Et pourtant, en Afrique, une question se pose: cette invasion fut-elle si mauvaise qu'il n'y parait? Certes, ils ont apporté la guerre, mais ont aussi fait de l'Afrique leur usine d'armement et les usines laissées après la guerre pourrait aider les pays d'Afrique à sortir de la misère. Ce qui explique qu'ils n'approuvent pas la volonté d'exterminer les impériaux, même s'ils se rendent.

  Les troupes S.S.  en Europe, grâce à l'appui des divisions revenant d'Afrique et d'Amérique, sont écrasées dans une bataille mémorable livrée dans Berlin, à nouveau transformée en un tas de ruines ensanglantées et flambantes. Les Alliés d'Asie sont restés pour éliminer les dernières poches de résistances, situées en Indonésie.

  Le monde est enfin libre, la joie est telle que les armées de l'Alliance sont accueilli partout par une immense foule empli de bonheur. Seule une île indonésienne, où les S.S. ont développé une colossale base souterraine, résiste.

_________________
(C'est nimporte quoi, cette signature)

Dim 12 Déc - 12:04 (2010)
Firner
Fou furieux

Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2010
Messages: 33
T'habite vers où ?: Shakuras
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 猪 Cochon

Message Le fou furieux: écriture Répondre en citant
Non, je ne révèlerai pas la fin!!

_________________
(C'est nimporte quoi, cette signature)

Sam 8 Jan - 20:21 (2011)
Firner
Fou furieux

Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2010
Messages: 33
T'habite vers où ?: Shakuras
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 猪 Cochon

Message Le fou furieux: écriture Répondre en citant
  Le temps est passé par là. 2100 est une année fêtée comme jamais. Enfin, "l'Espoir embrasé" est prêt. Le vaisseau pourra embarquer des colons à son bord dès que les tests de sécurités seront terminés. Enfin l'humanité pourra quitter son berceau et s'étendre dans la galaxie. De plus, les premiers humains ont établis leur base avancée sur l'un des satellites de Neptune.
  2100, c'est aussi les 10 ans de la Secte. La Secte est un organisme dont le but est de dominer le système solaire. Ses moyens pour réussir sont de tenter de déclencher une guerre entre les principaux états du système pour les affaiblir, puis d'en prendre le contrôle. Sa devise est "Diviser pour mieux régner". Un projet est en cours, celui se pulvériser "l'Espoir embrasé". Ce sera le déclencheur de la première guerre spatiale.

_________________
(C'est nimporte quoi, cette signature)

Mer 16 Fév - 20:51 (2011)
Naroom
Mixeur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2010
Messages: 51
T'habite vers où ?: Chez moi ! mouhaha !!
Masculin Taureau (20avr-20mai)

Message Le fou furieux: écriture Répondre en citant
Magnifique ! Je l'ai déjà mis sur le site du trio des abysses^^ Presser d'apprendre la suite !

_________________
_


Jeu 24 Fév - 16:55 (2011) Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






Message Le fou furieux: écriture

Aujourd’hui à 04:22 (2018)
Montrer les messages depuis:    
Répondre au sujet    Najerka Index du Forum » Divers » N'importe quoi... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers: 

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Design by Freestyle XL / Music Lyrics.Traduction par : phpBB-fr.com